lunar

Test: la Flyknit Lunar 2 de Nike

Nike avait réuni quelques convives venant des 4 coins de l’Europe à l’occasion de son lancement à Berlin le 6 février 2014. La Flyknit Lunar 2 a fait parler d’elle à ce moment là, mais c’est maintenant que les choses deviennent sérieuses, et intéressantes quelques semaines après avoir testé ce petit bijou … Voici donc nos avis sur cette chaussure du futur pleine de légèreté !
ImagePremier constat : elle se voit !! Des coloris qui en jettent vraiment ! Orange vif pour les femmes, jaune fluo pour les hommes (bon rassurez vous, il existe quand même des modèles plus discrets pour les moins extravagants). On aime, ça met un peu de gaieté dans nos footings et séances d’entraînement. Autre constat à la première prise en main, une impressionnante sensation de souplesse et de légèreté, qui donne envie de les mettre aux pieds certes, mais qui pourrait aussi faire douter de l’efficacité de l’amorti … Essayons pour voir, a priori, la théorie prouve qu’il n’y a pas de craintes à avoir !

IMG_9567

A l’essayage, le confort du chausson est tout simplement bluffant ! Le mesh de la chaussure est très aéré (bon, pour le coup, il ne faut pas s’amuser à sauter dans les flaques pour les faire râler), c’est d’ailleurs l’un des points forts de cette 2ème version de la Flyknit qui avait déjà fait fureur sur la première. L’empeigne est sans couture et apporte maintien, élasticité et aération, là où c’est nécessaire.  La chaussure ne pèse vraiment pas aux pieds et se fait complètement oublier. Je dirais même que la sensation est telle qu’on pourrait croire que c’est la chaussure qui s’adapte au pied et non l’inverse. Bref, à l’essayage, elle est juste faite pour nous et on la garderait même bien pour dormir ! Des câbles Flywire ont été intégrés à l’empeigne pour un maintien optimal et ça se sent, le pied est parfaitement moulé dans le chausson. Autre particularité, la languette est attachée, et donne ainsi plus d’élasticité à l’empeigne.

Image

Bon, allons courir avec pour voir. Les premières foulées sont du pur bonheur, on a l’impression de courir sur de la mousse ! La douceur du chausson rend la foulée très agréable et mais sans la rendre molle et donner l’impression de s’enfoncer dans une chaussure trop moelleuse. Au contraire, le pied est dynamique et bien flexible ! L’amorti est bien présent et on se sent protégé malgré l’incroyable légèreté. C’est là tout l’avantage de l’amorti en mousse Lunarlon, qui procure un excellent dynamisme tout en conservant une foulée naturelle et fluide. Effet naturel renforcé par la particularité révolutionnaire de la semelle extérieure (Data Informed) spécialement conçue pour mieux absorber les ondes de chocs : les données fournies par la carte des zones de pression du pied ont aidé à designer une nouvelle semelle qui colle encore mieux aux mouvements naturels du pied pendant la foulée !

Finalement la Flyknit Lunar 2 remplit bien tous ses objectifs et restent fidèle à ce qu’elle promet en combinant deux des meilleures innovations NIKE. La magie de la Flyknit Lunar 2 se traduit à travers l’alliance entre résistance et légèreté de l’empeigne, et l’amorti Nike Lunarnon, doux et dynamique ! On adore, on adopte, on conseille fortement ! Je lui décerne la note de 10/10, et comme dirait Jean-Marc Généreux …

Image

 

Clément Darolles.